Prochaines activités

  • Jeudi 16 novembre à 20h, salle Stevenson:dans le cadre du mois palestinien,France Palestine Solidarité et A.Mazel proposent le film « Moi, je suis avec la mariée ». Participation libre.
  • Vendredi 24 novembre à la Maison Mazel:Soirée  avec Emmanuel M’Bolela qui présentera son livre « Réfugié ».Suivi d’un repas au profit des réfugiés accueillis au village et du projet d’une maison pour les femmes réfugiées au Maroc.
  • Samedi 9 décembre à 20h à la Maison Mazel : projection du film « Rue Case-nègre »,dans la suite de la soirée d’hommage à Joseph Zobel. Participation libre.
  • Janvier: casse-croûte à la Maison Mazel avec Anna Bednick autour de son livre « L’extractivisme » suivi d’un repas partagé (amener un plat)
  • Samedi 3 février à la Maison Mazel à 16h:assemblée générale, suivie d’un repas partagé.

 

Théâtre: »La fin de l’homme rouge »

On a dû refuser du monde !
On a dû refuser du monde !

affiche homme rouge

 à la Maison Abraham Mazel à Falguières (Saint-Jean-du-Gard) le mardi 31 octobre à 20 heures.

1917 -2017

Le centenaire de la révolution soviétique
qui a conditionné l’histoire mondiale du XXème siècle

C’est dans cette perspective que le Théâtre des Rues, compagnie belge de théâtre-action, nous propose sa nouvelle création, adaptée du livre éponyme de Svetlana Alexievitch, Prix Nobel de Littérature 2015.

La Fin de l’Homme rouge ou le temps du désenchantement

« La Fin de l’Homme rouge » est un spectacle polyphonique singulier, qui fait résonner les voix de témoins brisés. Des humiliés et des offensés, des mères déportées avec leurs enfants, des staliniens impénitents malgré le Goulag, des enthousiastes de la Perestroïka ahuris devant le capitalisme triomphant et, aujourd’hui, des citoyens désemparés face à l’instauration d’un nouvel Etat fort. Tous porteurs de question existentielles et qui nous disent : « Qui êtes-vous pour nous juger ? Qu’auriez-vous fait de mieux à notre place ? »

3 comédiens  avec une belle énergie!
3 comédiens avec une belle énergie!

Un spectacle qui nous interroge sur les choix politiques de l’Union européenne, comme sur la compréhension que nous devrions avoir de la Russie contemporaine. Au-delà des pouvoirs en place, quelles complémentarités les peuples russes et occidentaux peuvent-ils concevoir ?

Le nombre de places étant très limité, il est indispensable de réserver:0656769690.

Durée du spectacle : 1 heures 50

Pour plus informations : Théâtre des Rues 04 66 61 82 49

courriel : theatredesrues@skynet.be

Et pour terminer la soirée:un bortch lituanien , extra!
Et pour terminer la soirée:un bortch lituanien , extra!

Journées européennes du patrimoine 2017

16 et 17 septembre 2017:Journées du Patrimoine sur le thème « Jeunesse et patrimoine » à la Maison Mazel, Falguières, 30270 St Jean du Gard.Logo Cévennes Partenaire Couleur - Web (2)

 » CONSTRUISONS L’AVENIR DEBOUT  » sera le message délivré aux visiteurs de la Maison Mazel à Falguieres (St Jean du Gard), les 16 et 17 septembre prochain, par d’anciens élèves de l’Atelier mémoire du collège Racine d’Alès en présence de leur professeur d’histoire Mr Gilles Roumieux. A cette occasion, ils nous présenteront une exposition réalisée en 2015: « De la Résistance aux résistances… « .

Programme en trois parties :

1)Samedi 16 et dimanche 17 septembre: visites guidées de la maison Mazel à 11h, 15h et 17h.

Maison Mazel en Cévennes, maison vivante des Résistances

 La Maison Mazel appartient à un lieu, les Cévennes, dont la population est marquée depuis des siècles par l’esprit de résistance lors de périodes d’oppressions  économiques, politiques et religieuses, en particulier l’épisode historique de la guerre des Camisards, bien connue en Europe. Cette maison a été pendant la dernière guerre un lieu de passage vers les maquis et des enfants juifs ont été cachés dans les hameaux voisins.Elle bénéficie d’un espace naturel préservé, car située en – zone périphérique du Parc National des Cévennes,  – zone M.A.B.( Man and Biosphère), reconnue par l’UNESCO..

 Constituée en 1992  par de nombreux acteurs de la résistance à la construction du barrage de la Borie, l’association A.Mazel, laïque, met en œuvre le projet « Maison Vivante des résistances» dans la demeure historique du chef camisard (1677 /1710).Son but est de faire vivre l’actualité des valeurs de résistance et de liberté de conscience.   bandeau Mazel (737x143)

Cette maison, achetée à l’état de ruine en 1995, fait l’objet d’une réhabilitation respectueuse sous la direction de l’architecte Jean louis Roux. La visite de la maison permet une plongée dans l’histoire ancienne et récente parsemée de découvertes :un escalier secret, un four à pain, la fenêtre par où Mazel échappa aux dragons du roi…Plaque commémorative apposée sur la maison

            Elle deviendra  un centre international de recherche et d’information sur les luttes de résistance. Résistance  aux modes de développement destructeurs de la nature, des cultures,des solidarités…

Sans attendre la fin de la réhabilitation, l’association développe un programme culturel : rencontres cinématographiques, conférences-débats, expositions, casse-croûte philo…qui a concerné plus de 1000 personnes en 2017.

Une année pas trop chaude !
Une année pas trop chaude !

2)Samedi 16 et dimanche17 septembre à 15h et 17h (au rez de chaussée ) :Visites de l’exposition « De la résistance aux résistances. Vivre debout. »

De la résistance aux résistances.Vivre debout.
De la résistance aux résistances.Vivre debout.

Cette exposition sera présentée par Gilles Roumieux, animateur de l’Atelier Mémoire au collège Jean Racine et quelques élèves qui ont participé à sa réalisation.

De la Résistance aux résistances : construire l’avenir debout  est une exposition de l’atelier mémoire du collège Jean Racine d’Alès réalisée en 2015 par neuf élèves et leur professeur, elle est l’aboutissement d’un travail de deux années scolaires.

Elle présente respectivement quelques grandes figures de la résistance française et mondiale, de 1940 à aujourd’hui, les valeurs communes les réunissant malgré leur diversité et une réflexion sur la notion de résistance.

En y associant des collégiens, des lycéens et étudiants ayant participé aux projets précédents de l’atelier mémoire, des parents et grands-parents d’élèves, actuels comme anciens, elle propose des regards personnels reliant résistance et existence.

En tissant un lien mémoriel intergénérationnel, elle montre que penser par soi-même, c’est être un esprit libre qui donne la possibilité de réfléchir, d’agir et d’œuvrer à la construction d’un avenir meilleur en restant debout face aux épreuves de la vie.    

3) Samedi 16 septembre et dimanche 17 septembre(2e étage): visite libre de l’exposition des tableaux réalisés par Hugo Bernard.affiche expo Créer

Hugo Bernard est né en 1998. Il a participé au projet de l’atelier mémoire Créer c’est résister, résister c’est créer pour « en apprendre davantage sur la Résistance et pour progresser en peinture, sa passion ». Il était en classe de cinquième au collège Racine d’Alès lorsqu’il a peint les tableaux qui sont exposés dans cette salle.  Il est aujourd’hui étudiant en médecine et s’adonne à d’autres activités que la peinture.

Après les journées du patrimoine, les expositions seront visibles sur rendez-vous au 0633549769.

La Maison Mazel sera fléchée depuis les feux tricolores à St Jean du Gard.

GPS:Les Hauts de Falguières :4°07’53.3  »N et 3°53’15.8 » E.maison ,état actuel

 

 

 

 

 

Poivrier N° 58

Sommaire du Poivrier 58, Hiver 2016

  • Édito. Alix Gilles
  • Compte rendu de l’Assemblée Générale du 30 janvier 2016.
  • Election du Conseil d’Administration.
  • Travaux d’hiver à Mazel. Robin Bonzon
  • Après la soirée d’information du 6 février sur les réfugiés. Alix Gilles
  • Alerte au gaz.
  • Présentation de Agnès Bertrand. Annie et Pierre Peguin
  • Il en faudra toujours. Jacques Verseils
  • COP 21 Des torrents de larmes. Jacques Verseils
  • Les réseaux sociaux en question. Jean-Marie Delcourt
  • Profil d’un photographe, Raymond Depardon. Jacques Verseils
  • Programme des Rencontres du film documentaire les 1, 2 et 3 avril 2016

 

Poivrier N° 59

  • Sommaire du Poivrier 59, Printemps 2016
  • Édito. Alix Gilles
  • Programme des Rencontres A. Mazel les 1, 2 et 3 avril 2016. Murs et Espaces nouveaux.
  • Exposition sur les maquis d’antifascistes allemands en France. Jacques Verseils
  • Cévennes sans frontières. Partenaire de la coordination « Solidarité migrants en Cévennes »
  • Naissance de « Solidarité migrants en Cévennes »
  • 30 ans après Tchernobyl, 5 ans après Fukushima, on nous prépare…à la catastrophe. Annie et Pierre Péguin
  • 8 mai 1945 à SETIF… 71 ans après, notre pays n’assume pas son histoire coloniale en Algérie. Philippe Lafaye de Micheaux
  • Maison Abraham Mazel. 2ème tranche de travaux. Jean-Louis Roux
  • Compe-rendu de la 12ème édition des rencontres du film documentaire : Murs et espaces nouveaux. Isabelle Tréheux
  • Hommage à l’association Abraham Mazel. Elodie Paul

 

Poivrier N° 60

Sommaire du Poivrier 60, Automne 2016

  • Édito en forme de balise. Alix Gilles
  • Présentation du thème 2017 « Résister à la peur ». Alix Gilles et Jacques Verseils
  • Quoi de neuf à Mazel. Alix Gilles
  • Le revenu universel de base, bonne ou mauvaise utopie ? Jean-Marie Delcourt
  • Les mémoires dangereuses des âmes blessées. Philippe Lafaye de Micheaux
  • Dans la poussière. Un lecteur
  • Hommages à Raynald Delamare et Franck Texier. Jacques Verseils
  • De la culture à la dignité. Michel Romagny

Le Poivrier de Falguières N°61

Sommaire du Poivrier 61, Printemps 2017

  • Édito. Alix Gilles
  • Présentation du fonctionnement de l’Association.
  • Prochaine exposition : De la Résistance aux résistances. Construire l’avenir debout.
  • Présentation des nouveaux membres du Conseil d’administration.
  • Projets pour 2017.
  • Programme des 13èmes rencontres du film documentaire, 31 mars, 1 et 2 avril. « Résister à la peur »
  • Courrier des lecteurs. Marie Peylhard
  • Variations sur le thème « Résister à la peur ». Jean-Marie Delcourt
  • E-ON, c’est toujours non. Jacques Verseils
  • Cedric Herrou en France, Félix Croft en Italie : le délit de solidarité fait réagir par rapport aux droits de l’homme mais aussi par rapport à la liberté d’exercer sa religion. Jean-Marie Delcourt

9 septembre : Hommage à Joseph Zobel

Samedi 9 septembre à partir de 18h à la Maison Mazel, hameau de Falguières à 30270 St Jean du Gard :Hommage au poète et écrivain martiniquais Joseph ZOBEL.JosephZobel-2017-nb (2)

Pascale Ben dira des textes extraits de « D’amour et de silence »  et sera accompagnée à l’accordéon par Olivier PHILIPSSON.

Entrée à prix libre.

La soirée continuera avec un repas martiniquais (14 euros tout compris) à réserver au 0466850294 avant le 1er septembre.Places limitées.

Menu :Acras de morue et vermicelles de concombre.

Colombo de poulet et riz

Fromages (d’ici !)

Crème glacée ananas et noix de coco.

Vin compris.

JOSEPH ZOBEL

Cet homme né en Martinique quitte son pays en 1947 et arrive à Paris, seul, laissant au loin sa femme et leurs trois enfants. C’est le début d’un journal qui sera publié sous la forme d’un livre de textes, de poésies, de dessins. Une vie se déroule sous un titre mystérieux :« D’amour et de silence ».

Je rencontre Joseph Zobel lors du vernissage d’une exposition du photographe Richard Bruston en Lozère et Joseph dit à cette occasion quelques-uns de ses poèmes, de mémoire, de sa belle voix sombre et chaleureuse. Plus tard, je l’ai revu, au marché aux puces d’Anduze et chez lui, à plusieurs reprises au fil des ans.

Le projet de mettre en musique certains de ses textes a émergé avec le poème « Sortilège », en particulier. Donner des compositions musicales à des textes, avec d’autres qui seraient lus, d’autres encore à réciter, avec ou sans accompagnement.

J’ai été particulièrement touchée par son rapport à sa première maison, dans les Cévennes, sur la commune de Générargues, à côté d’Anduze et de la Bambouseraie de Prafrance.« OUSTAOU », c’est le nom de ce havre de paix où il viendra s’établir. Et …ce n’est pas tout : il y a là un jardin, et des plantes qui ne demandent qu’à pousser.

Un hommage

Joseph Zobel nous a quittés durant l’été 2006. Nous proposons en septembre 2017, à la Maison Mazel à Falguières (St Jean du Gard), une soirée d’hommage en textes et en chansons tirés de son recueil poétique « D’amour et de silence ».

Joseph Zobel, un cévenol d’adoption qui, comme beaucoup, a rencontré ce pays attachant de la porte des Cévennes, s’y est senti bien et y est resté.

Rien de bien extraordinaire, en somme, mais c’est justement parce qu’il parle de la vie de tous les jours que ce livre est apaisant, et vivifiant aussi. Une puissance se dégage des écrits, un mystère et une profondeur que j’ai envie de faire partager à ceux qui l’ont connu, comme une brise rafraîchissante. Pour ceux qui ne l’ont pas connu, je me réjouis de les guider dans la découverte de cet écrivain.

Les livres de Joseph Zobel m’ont toujours fait chaud au cœur. Cet auteur est connu du grand public par le scénario du film « Rue Cases-nègres », mais il y a une bonne quinzaine d’ouvrages qui méritent qu’on passe un moment entre leurs pages, pour rêver, pour grandir et pour aimer.                                                                                                              Pascale Ben                                                                                                    www.lavoixestlibre.fr

 

La Maison Mazel est située dans un cadre magnifique, à 4km de St Jean du Gard.Elle sera fléchée depuis les feux tricolores à St Jean du Gard.

Coordonnées GPS :Hauts de Falguières 44°07’53-3 ‘’N

                                                                    3°53’’15 -8’E’

Poivrier de Falguières N° 62

  • Edito (Alix Gilles)
  • Elections présidentielles, un point de vue extérieur. (Jean Marie Delcourt)
  • Construire l’avenir debout. (Gilles Roumieux)
  • Soutien à l’association pour la préservation de la Vallée de la Salendrinque.(Isabelle Tréheux)
  • Les enjeux écologiques au Tibet et en Asie.(Françoise Bonzon)
  • Revenir à Spinalongua. (Sébastien Thiéry)
  • Soirée Joseph Zobel le 9 septembre.
  • Poème de J.Zobel : »Flamenco »
  • Face aux expulsions, organisons la résistance.(Salima Mellah)
  • Comment je résiste à la peur ? (Alain Guyard)
  • Programme des 21es Rencontres d’été « Résister à la peur ».

21e Rencontres Abraham Mazel, été 2017

Après les rencontres d’été: Chaque conférence fait l’objet d’un CD qu’on peut se procurer auprès de l’association.  Il peut être envoyé par la poste (10 euros tt. compris)

Quelques photos d’ambiance:

Christophe Deroubaix ouvre les rencontres 2017.
Christophe Deroubaix ouvre les rencontres 2017.
"Parcours de migrants",un jeu de l'oie pour comprendre
« Parcours de migrants »,un jeu de l’oie pour comprendre

Continue reading

URGENT: 2e tour des élections présidentielles 2017

« Le pire reste malheureusement possible. »

L’association A.Mazel s’associe à l’appel des 61 organisations et invite à le relayer largement!

Ci dessous:l’article du « Journal du dimanche » de ce 30 avril.

Elles sont 61 organisations de la société civile à lancer un « cri d’alarme » dans le JDD, une semaine avant le second tour de la présidentielle qui oppose Emmanuel Macron à Marine Le Pen. Sans citer le nom des deux candidats, ces mouvements publient un appel à la mobilisation « face à celles et ceux qui prônent le rejet de l’autre et le repli sur soi. Il en va de la défense de nos valeurs les plus universelles, un enjeu majeur de cette élection ». Un appel implicite à voter contre Marine Le Pen.

Lire cette tribune en intégralité en cliquant ici : « Nous ne pouvons pas rester spectateurs », l’appel de 61 ONG avant le second tour Continue reading