42 views 81 views 60 views

ATTENTION : APPEL AUX DONS

Appel aux dons

L’association Abraham Mazel a besoin de vos dons afin de finaliser l’étude d’architecte permettant de constituer le dossier qui sera déposé auprès de la Fondation du Patrimoine. Le dépôt de ce dossier sera une étape de plus pour la Maison Mazel puisqu’il ouvrira droit à des fonds et subventions permettant de terminer les travaux de rénovation et d’aménagement indispensables et nécessaires à de nouveaux projets.

 Nous vous rappelons que les dons à notre association donnent droit à une réduction d’impôt égale à 66% du total des versements dans la limite de 20% du revenu imposable de votre foyer. 

Nous connaissons tous votre attachement à notre association, alors n’hésitez pas ; par chèque bancaire au nom de l’association ou par virement bancaire en précisant bien : « montage du dossier pour la Fondation du Patrimoine »

 Merci.

 IBAN / FR76 1348 5008 0008 9135 1995 651

 

91 views

SOMMAIRE POIVRIER N° 77

SOMMAIRE POIVRIER N° 77

 

  1. Editorial par Michel Romagny
  2. Éric Maurel: « le Gard, son fil conducteur c’est la violence »
  3. Journées du Patrimoine 17 et dimanche 18 septembre 2022
  4. La Bleuite et « terreur et séduction ».
  5. Le racisme est un cancer qui perdure.
  6. Journées ESF
  7. Petite bibliographie arboricole.
  8. Points divers … mais importants !
114 views

DIMANCHE 6 NOVEMBRE DE 10H A 16H A LA MAISON MAZEL, RENDEZ-VOUS « CAFE PAYSAN » PROPOSE PAR TERRES VIVANTES EN CEVENNES.

Paysannerieautonomie

Paysannerie et autonomie

Rencontres, débats, perspectives

Terres Vivantes en Cévennes vous convie à une journée de rencontres et d’échanges dimanche 6 novembre à Saint Jean du Gard :

10h : Café Paysan

Pour ce premier « café paysan », nous proposons de discuter autour de la thématique de l’autonomie alimentaire et avons quelques autres sujets à proposer pour de prochaines rencontres telles que : l’installation paysanne, l’accès au foncier, habitat et transport, sans doute en aurez-vous d’autres… à voir comment nous souhaitons organiser tout cela.

Les « cafés paysans » sont des moments de rencontres et de discussions autour de thématiques agricoles paysannes, de l’alimentation, de l’écologie en lien avec les bouleversements de notre temps. L’objectif est de tisser des liens entre le milieu paysan et les personnes intéressées aux enjeux agricoles en discutant d’une thématique définie, mais aussi en agissant. Ces rencontres sont ouvertes à toutes et à tous.

Le format se veut participatif et convivial, l’idée étant de discuter entre nous, et non pas d’assister à une conférence d’experts. La discussion sera modérée et le cadre doit être agréable et accessible à toutes et tous. Nous souhaitons ouvrir un cycle de rencontres et de discussions, mais aussi d’ateliers pratiques de savoirs-faire sur les prochains mois, déjà plein d’autres idées sont sur le tapis.

Nous nous réjouissons de vous y retrouver et de construire les futurs « cafés paysans » avec vous.

12h : Repas tiré du sac : chacun apporte que quoi se revigorer.

14h : Présentation et discussion autour de l’ouvrage « Réappropriation,

Jalons pour sortir de l’impasse industrielle » en présence de son auteur.

Bertrand Louart, menuisier-ébéniste à la coopérative Longo maï, pose de façon simple et pédagogique, le dilemme de la critique sociale actuelle: comment critiquer un système dont nous sommes matériellement hyper-dépendants ? En effet, l’histoire du capitalisme industriel est, depuis l’époque des enclosures, celle de la destruction de l’autonomie collective et individuelle. Pour sortir de cette impasse, il défend, contre tous les admirateurs de l’abondance industrielle, la réappropriation des arts et des métiers : reprendre en mains nos conditions d’existence, à la fois pour mieux vivre et saper la mégamachine.         (Paru aux Éditions La Lenteur, 2022)

Contact : terres-vivantes-en-cevennes@riseup.net

130 views

SAMEDI 22 OCTOBRE 20 H 30 à la MAISON MAZEL : GRAND DÉBAT : LES LIEUX DE L’ABONDANCE : PÉRIPHÉRIE MON AMOUR ! FIN DU MOIS, FIN DU MONDE

Dans le cadre des Etats Généraux de la société post-urbaine dont le thème est :

Fin de l’abondance ? Mais abondance de quoi, abondance pour qui ?

en partenariat avec l’Université Rurale des Cévennes :   contact@universiteruraledescevennes.org

Avec la participation de Députées et d’élu.es locaux.

Les grandes villes nous maintiennent en état d’ébriété généralisée,
du système marchand de la consommation à l’artificialisation de
toutes les ressources pour poursuivre la marche capitalistique
en avant. Il convient alors de rompre avec la démesure urbaine
et l’attractivité concurrentielle des territoires, et pour ce faire de
reconsidérer avec un peu de sérieux maintenant l’option d’un grand
déménagement, pour une géographie déconcentrée, relocalisée,
décentralisée et décroissante. C’est ce qui est dorénavant préconisé
par quelques pensées sociales ou politiques, et par de plus en plus
d’écrits techniques et scientifiques.

Mais comment faire droit aux périphéries (des petites villes aux
campagnes reculées) autrement qu’en laissant les pensées
identitaires de la propriété et leurs cultures racinaires de la terre tout
régenter ? Comment proposer aux classes populaires un habiter
autre que celui du béton armé et de la subalternité, loin des pensées
bourgeoises de la résidence secondaire ? N’y aurait-il pas là un
enjeu premier de justice sociale et écologique à considérer l’alliance
de toutes les périphéries, intérieures comme extérieures aux grandes
agglomérations, dans un dessein de transformation radicale de notre
société ? N’y aurait-il pas à gagner en pouvoir d’agir et capacité
d’action en se déliant de la consommation pour produire très
directement ce dont chacune et chacun à besoin ?

 

 

 

139 views 194 views 202 views

JOURNÉES DU PATRIMOINE 17 ET 18 SEPTEMBRE 2022

LA MAISON MAZEL

 

« MAISON VIVANTE DES RÉSISTANCES » 

 

La Maison Mazel appartient à un lieu, les Cévennes, dont la population est marquée depuis des siècles par l’esprit de résistance lors de périodes d’oppressions économiques, politiques et religieuses, en particulier l’épisode historique de la guerre des Camisards, bien connue en Europe

Elle bénéficie d’un espace naturel préservé, car situé en zone périphérique du Parc National des Cévennes et zone Man And Biosphére, reconnue par l’UNESCO.

Constituée en 1992 par de nombreux acteurs de la résistance au projet de barrage de la Borie, l’association, laïque, met en œuvre le projet « Maison Vivante des résistances » dans la demeure historique du chef camisard Abraham Mazel (1677/1710).

Une visite commentée présentant l’association Mazel aura lieu ainsi qu’une exposition sur le thème des résistances.

Samedi 17 et dimanche 18 Septembre 2022 à 11h00 

Visite guidée de la maison.

Gratuit – Inscription recommandée

Hameau de Falguière – Fléché depuis les feux tricolores à st Jean du Gard

Renseignements : 06 56 76 96 90

www.abrahammazel.eu – maison.mazel@gmail.com

DIMANCHE 18 À 17H30, PROJECTION DU FILM « ETRE AVEC LES ABEILLES » de Perrine BERTRAND et Yann GRILL

AFFICHE-Mazel-ABEILLES-Web

188 views 206 views 424 views 471 views

PROGRAMME DES RENCONTRES Abraham Mazel les 1er 2 et 3 juillet 2022 – « Résister – Tisser des liens »

Rencontres d’été de l’association Abraham Mazel – 25e édition
ST JEAN DU GARD , Gard – du 1er au 3 juillet 2022 « Résister – Tisser des liens ».
La 25e édition des rencontres d’été Abraham Mazel fera l’objet d’expositions, balade, table ronde, projections, conférences permettant de développer le thème choisi en 2022 avec un programme culturel mettant en avant les luttes et résistances en Cévennes et dans le monde avec des conférences, débats, stands, concerts.
theme des 25e rencontres Abraham Mazel 2022
MAZEL – Programme 2022

Vendredi 1 juillet
Maison Mazel, Falguières
18h – De la diminution de la ressource en eau l’été en Cévennes, aux bonnes pratiques à adopter par chacun(e) pour économiser l’eau.
Diaporama de Jean-François Didon-Lescot (ancien ingénieur au CNRS, antenne cévenole de l’UMR ESPACE St-Christol-Lez-Alès) – Présentation pouvant ouvrir sur un échange avec les participants.
19h30 – Pot d’accueil et petite restauration
Samedi 2 juillet
Maison Mazel, Falguières
15h30 – Sur les traces d’Étienne Davodeau
Lecture animée d’extraits de la BD d’Étienne Davodeau « Le droit du sol, journal d’un vertige » proposés par Delphine Desyeux et Marthe Omé.
Relier deux lieux, deux actes pour les mettre en résonance: les peintures rupestres de Pech Merle, dans le Lot, et le projet d’enfouissement de déchets nucléaires à Bures, dans la Meuse.
16h – Bienvenue sur la planète Terre, le sol et ses enjeux – Conférence/débat de Marc Dufumier, agronome et géographe voyageur, professeur émérite à l’Institut agronomique de Paris (AgroParisTech) où il a succédé à René Dumont à la direction de la chaire d’agriculture comparée, expert de l’agroécologie paysanne et de l’écosystème du vivant (sols, eau, soleil, diversité biologique)
Bienvenue sur la planète Terre dans ce qu’elle nous propose de plus aimable. Marc Dufumier explore avec rigueur et clarté les liens qui unissent les hommes à cette planète qui veut bien les accueillir et les nourrir. Le sol est un phénomène unique dans l’univers. Pour exister il lui a fallu de l’eau et une intense vie microbienne qui n’existe nulle part ailleurs. Pas de sol, pas de vie végétale et animale, pas de sapiens… D’où les enjeux vitaux de résister à sa dégradation de multiples façons, en promouvant notamment des pratiques alternatives dans le cadre d’une agro-écologie paysanne.
18h – Sous forme d’improvisations clownesques, Zoé Duponchel, de la compagnie le Nez Au Vent, apportera son regard décalé à l’événement.
19h – Intervention débat avec des membres de l’inter-collectif Cévennes Méditerranée autour des actions de solidarité menées avec les exilés et le lancement du Tour des Cévennes accueillantes.
20h – Repas préparé par les réfugiés (à leur bénéfice)
21h30 – Concert du trio Alliance Atinati, composé de Miranda (chant, pandouri, accordéon, bandonéon), Karine (chant, tambour) et Sylvère (chant, guitare).
Alliance Atinati mélange la liberté de la musique géorgienne et la musique du monde avec la chanson française, une impulsivité rock et des arrangements venant de la musique française et d’ailleurs.
Dimanche 3 juillet
Matin : Départ à St-Jean-du-Gard du Tour des Cévennes accueillantes
15h – Le compostage de proximité, une solution sociale et économique pour valoriser les déchets organiques en circuits courts.
Par Pablo Gazon, écologue, agronome, animateur nature, maître composteur membre du Réseau Compost Citoyen.
Moment d’échanges autour des enjeux multiples du recyclage de la matière organique, initiation au compostage en tas/bac pour des projets familiaux ou collectifs et visite de l’installation sur place.
18h – Tin Tua : Résistance au changement climatique au Burkina Faso
Commentaires par Claude Dalbera autour d’un diaporama : Où l’on verra comment une ONG burkinabè, opérant dans un contexte sécuritaire, sanitaire et de changement climatique difficile, parvient à agir concrètement contre la dégradation des sols par diverses pratiques agro-écologiques pour assurer la subsistance et la dignité des populations locales.
19h30 – Paëlla d’André
20h30 – Concert Ayo té Votch et bal « francoccitanarménien » avec initiation aux danses arméniennes et occitanes. Aurore Dlighazarian, Cécile Calvet et Cécilia Simonet
* Informations pratiques
– Les 1, 2 et 3 juillet 2022
– Dans le théâtre de verdure ou la salle de conférence de la Maison Mazel à Falguières
– Le programme complet est aussi sur la page FaceBook de l’association A.Mazel
Participation libre

Contact: maison.mazel@gmail.com

Comment Venir à la Maison Mazel
Dépliant du programme :
ABMazel-EditionJuillet2022_Depliant-01(3) ABMazel-EditionJuillet2022_Depliant-02(2)