Hors Normes suivi d’un débat

hors normePour information :

Samedi 18 janvier 2020 à St Jean du Gard à 20h30
Séance suivie d’une discussion animée par M. Lionel Bourdelly de l’association La Bourguette, M.  Cossimo Santèse, psychologue/psychanalyste, Mr Michel Montès, psychiatre et Mr Bruno Weitz, retraité moniteur à l’ESAT/FAM La Pradelle, tous professionnels ayant exercé au sein de l’association Sésame Autisme Languedoc Roussillon. Il sera question du travail effectué depuis 30 ans et des difficultés rencontrées aujourd’hui au cœur de ces associations ‘‘hors-normes’’

A l’ESAT (Etablissement et Service d’Aide par le Travail) la Pradelle à Saumane/St Jean du Gard, la situation s’est assombrie en à peine un an : plus de 11 démissions du personnel administratif et éducatif et récemment la démission du médecin psychiatre qui refuse de se laisser « instrumentaliser comme un médecin de goulag ».
Il est normal que les accompagnants soient en colère ou au fond du trou, « ça fait partie du processus normal, des étapes à franchir avant d’accepter le changement… »?. C’est le discours tenu par la direction. Mais de quel changement s’agit-il ?
Pour ceux que l’avenir de l’accueil des adultes autistes et psychotiques intéressent, le film Hors-Norme sera suivi d’un ciné-débat samedi 18 janvier, animé notamment par Mr Bourdely, fondateur de la Pradelle.

« Stan et Ulysse, l’esprit inventif  » de Benjamin Hennot

 « Stan et Ulysse, l’esprit inventif » de Benjamin Hennot. 2018. 63’

En présence du réalisateur.

Salle Stevenson, 30270 St-Jean du Gard , samedi 20 octobre à 21h

Bruxelles 1940
« Stan & Ulysse , l’esprit inventif » de Benjamin Hennot

Site du film :  www.stanetulysse.com

Extraits de la presse belge :
 « Roboratif! », Imagine
« Stan & Ulysse devrait être présenté aux cours d’histoire
mais aussi de philo et de citoyenneté », La Libre Belgique
« Créatif » et « Onirique », Le Soir
« A l’image de ses protagonistes, Benjamin Hennot fait preuve
d’une belle inventivité », Cinevox
« Témoignages plein de verve, archives précieuses et…
images de western », Le Focus-Vi
« Expérimental presque abstractif »,
« Un mixage sonore hallucinant »,
« Il est fascinant de suivre les pensées du réalisateur
à partir des paroles des deux intervenants. Jamais il ne les bride
mais on peut sentir sa lutte pour les découper, les étendre, les imager.
Bref, en faire du cinéma », Cinergie

Synopsis : Bruxelles 1940. André, 16 ans, rejoint Marcel qui en compte 18. Tous deux s’engagent dans un groupe de Résistance très autonome, le Groupe D du Service Hotton, et se rebaptisent l’un Stan, l’autre Ulysse. En 1942, ils installent un maquis dans la région de Chimay et Couvin. La population les soutient, l’Occupant les craint. Et pour cause : le « sabotage und widerstandgruppe Franckson » multiplie les coups d’éclat. Attaques de locomotives, incendies de dépôts de bois-carburant, hold-up, duels au revolver, embuscades meurtrières, neutralisation de bourgmestres rexistes, coupures du câble Berlin-Paris, fusils et poudres en tous genres…