bref historique

Au lendemain de l’annulation, en mai 1992, de la déclaration d’utilité publique autorisant la construction d’un barrage en Cévennes, dans la Vallée Française, au lieu dit La Borie, la décision fut prise de créer l’Association Abraham Mazel.noncouleur 2 (2)

Celle-ci naquit le 25 octobre 1992, portée par une petite équipe très éclectique, composée d’enseignants, d’un notaire, d’un colonel à la retraite, d’un agriculteur, d’un journaliste, de fonctionnaires, d’une commerçante, de « pluriactifs », de retraités… Au-delà de cet inventaire à la Prévert, cette composition du premier conseil d’administration montre bien la diversité et la complémentarité des personnes porteuses de ce projet.

Une idée principale anime cette équipe: rendre vivante la résistance d’aujourd’hui, principalement au moment où la montée de l’extrémisme fasciste apparaît de façon criante.

S’appuyant sur l’ Histoire qui a marqué les Cévennes, et dont la maison Mazel fut le témoin : résistance camisarde, maquisarde et contemporaine: il s’agissait de créer un lieu dédié aux Résistances.

La maison natale du chef camisard Abraham Mazel, située à Falguières, commune de Saint-Jean du Gard, offrait cette opportunité.

Maison Abraham Mazel état en 1992
Maison Abraham Mazel état en 1992

Depuis l’abandon du projet du barrage cette maison, en très mauvais état, se trouvait en vente.

100 jours pour 8000 pierres
campagne 100 jours pour 8000 pierres;  lire aussi l’article

ACQUISITION

La première action de l’Association Abraham Mazel fut donc de lancer une souscription dénommée « « 100 jours pour trouver 8000 pierres » afin de trouver les fonds nécessaires à l’acquisition de la maison et de sa propriété de 7 hectares. Cette action militante, qui fut relayée par des aides du Conseil Général et du Ministère du Tourisme, permit l’achat de la maison Mazel par l’association, en 1995.

L’association, structurée en diverses commissions (Culture, animations, travaux, éthique, foncier) s’est enrichie de personnalités nouvelles qui sont venues renforcer l’équipe de départ. Et profiter des compétences de plusieurs centaines d’intervenants.

En même temps que les différentes commissions proposaient leurs activités, de très importants travaux de restauration et de réhabilitation de la Maison et sa propriété furent entrepris.

En cliquant sur le lien ci-dessous, on se rendra compte de l’ampleur du chantier entrepris. Reconnaissance envers le maçon Claude Callus et l’équipe de l’époque qui a mené à bien l’aventure.

video-visite du 1er chantier

ArrivéeSud(2)
maison échaffaudage

construction mur soutien

La grande salle du rez de chaussée et l’office sont  achevés grâce à la campagne de financement participatif réalisé en 2015 et à l’architecte Jean Louis Roux.La Maison Mazel a atteint son premier objectif.

grande pièce en travaux
grande pièce en travaux

Tu as des siècles, tu as 20 ans

Ce n’est pas « une Maison bleue adossée à la colline, surplombant San Francisco ».
Elle est plutôt sombre, faite de pierres de schiste, de calcaire ou de cailloux du Gardon. Des pierres des Cévennes rassemblées par ceux qui n’ont pour bâtir que ce que leur livre leur terre.
Elle surplombe le Gardon de Mialet et la Vallée Française, à la limite du Gard et de la Lozère.
Là-haut, à Falguières, se dresse la Maison d’Abraham Mazel.
Tu as des siècles.
Rappelle-toi. Combien tu as abrité de paysans, ménagers, cardeurs de laine ou bergers. Combien de joies, de pleurs, de luttes, de peines. Combien de souffrances quand les hivers éclataient jusqu’ aux troncs des châtaigniers ou qu’au temps des sécheresses le chaume des toits ne restait plus qu’aux bêtes. Mais combien de réconfort pour celui qui s’arrêtait au coin de ta cheminée pour veiller avec la maisonnée. On m’a raconté, ceux qui venaient des Cazals ou Marouls à la « luminade », et ceux qu’il fallut cacher. Tu te rappelles Abraham qui partit par ce chemin d’exil. Et les maquisards cévenols, allemands ou espagnols, guidés pour gagner les hautes Cévennes. Plus tard tu écouteras l’appel des opposants au barrage de La Borie.
Tu as 20 ans
Entre les camisards, les maquisards, les opposants au barrage de La Borie, il n’ y a aucun lien. Mais tu fus le témoin, et il s’agit de la même Histoire. Alors pour continuer la lignée, en 1992, une petite équipe a repris le flambeau. Composée d’enseignants, d’un notaire, d’un colonel à la retraite, d’un agriculteur, d’un journaliste, de fonctionnaires, d’une commerçante, de pluriactifs, de retraités, de chômeurs… elle a créé (le 25 octobre 1992) l’Association Abraham Mazel. Une idée principale anime cette équipe: rendre vivante la résistance d’aujourd’hui, précisément au moment où la montée des extrémismes apparaît de façon criante.
Depuis, on a rebâti, reconstruit, aménagé, replanté. La maison cévenole s’est toujours adaptée à la taille de la famille. Et à nouveau les gens sont montés. Plus de 150 orateurs différents. Des écrivains, des poètes, des peintres, des acteurs de théâtre, des philosophes, des historiens, des théologiens, des gens d’ici, que tu reconnaîtrais, ou d’autres qui viennent d’arriver et font déjà partie de la famille.
Commémorer, c’est se souvenir ensemble pour aujourd’hui. Alors, je sais, tu aimes tes petits chemins secrets, mais cette année, tous viendront te célébrer, Maison Mazel Maison Vivante. Toi, les Cévennes et les Résistances.
Viendront d’abord ceux de Saint Jean, ceux « du quartier », puis tous ceux qui sont venus une fois et veulent continuer.
Tu as des siècles, tu as 20 ans, et tu attends ceux qui prendront le relais pour que l’histoire continue…
Jacques VerseilsM.B.Mars plaque Mazel

La maison Mazel avec des fenêtres neuves , octobre 2013
La maison Mazel avec des fenêtres neuves , octobre 2013                                                                                                                            

2 thoughts on “bref historique

  1. C. Razanajao 17/03/2017 / 18:43

    Texte/test envoyé depuis le formulaire de commentaire du site. Parvient-il à destination? IL semble qu’il avait été décidé que la possibilité de poster des commentaires ne serait pas proposée au vidsiteurs<;;;; <<qu'en est-il<,

    C.R.

    • Alix Gilles 27/03/2017 / 06:04

      Oui, cela ne me semble pas utile d’avoir des commentaires !Alix

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *