rencontres d’été: « Résister, désobéir »

201907-rencontres23-Affiche-01

 

 

 

 

 

Résister, désobéir …      public sous barnum (Medium)

« La  vraie question n’est pas de savoir pourquoi les gens se révoltent mais pourquoi ils ne se révoltent pas « écrivait Wilhem Reich il y a un demi-siècle. Cette question est toujours d’actualité.
Comme l’écrit Frédéric Gros dans « Désobéir »:
« Les actes de désobéissance sont plus nombreux et permanents qu’on peut le penser ». Reconnus et médiatisés ( Luther King, Cédric  Hérrou) ou plus discrets dans l’administration, la fonction publique, la médecine, les exemples ne manquent pas. Sans ces actes individuels ou collectifs, ce qui reste de notre démocratie serait encore réduit. « Alors que nous reste-t-il à faire? » Comme le stipule l’appel d’anciens résistants lancé à l’occasion du 60 ème anniversaire du Programme du Conseil de la Résistance:
« Résister, c’est créer, créer, c’est résister. Les verbes « résister, désobéir » sont si proches qu’ils s’imbriquent et même se renforcent l’un l’autre. Désobéir à l’autre, n’est-ce pas donner forme à sa liberté pour obéir à soi-même ? Bien sûr, il faut que ce soi-même existe et ait suffisamment de force et de consistance.Il s’agit  du « soi » « indélégable »:Si je ne le fais pas, personne ne le fera à ma place.

A ce sujet, soulignons le remarquable travail d’investigation que l’historien Patrick Cabanel a réalisé sur les juifs cachés en Cévennes pendant la seconde guerre mondiale: « Nous devions le faire, nous l’avons fait, c’est tout.

Programme sous réserve de changement de dernière heure :

201907-Rencontres-depliant1201907-Rencontres-depliant2

Ballade en romantisme par Jérome Médeville
Le piano voyageur

 

Conférences, débats, exposition, atelier, lecture, musique, stands …

Stands : Librairie Sauramps, Artisans du monde, Vide-grenier artistique durant tout le week-end.

Prix d’entrée libre (à l’appréciation des participants)

L’argent collecté sert à payer les frais de voyage, hébergement et repas de nos invités,  graphiste, musiciens et techniciens, les affiches et programmes, etc..

Renseignements : abrahammazel.eu  – 06 56 76 96 90 a suivre sur Facebook de association A.Mazel.

Avec le soutien de : Alès agglomération, mairie de St Jean du Gard, Conseil départemental du Gard, boulangerie de Baglion, pâtisserie « Le Petit Bonheur », ESAT La Pradelle, hôtel Les Bellugues, Resto Le Bistrot .

 

P1050682 (Medium)