Stratégie d’action culturelle

STRATÉGIE d’ ACTION CULTURELLE: « OSER PENSER »!    

Oser penser que l’on peut aujourd’hui:

– en dehors des cercles des grandes villes, créer des pièces de
    théâtre ( « Abraham Mazel, prophète camisard »), des œuvres musicales
    (« protéiforme », avec l’orchestre de chambre d’Annapolis), des
    expositions (Henri Lindegaard, Esposito Farèse, Jean-Luc Lacombe,
    Grimal;..),

–  faire venir au cœur des Cévennes chaque début d’été des
    universitaires de toutes les Universités de France (et même certains
    venant d’autres pays d’Europe) pour présenter librement, au public
    cévenol ou de passage, le résultat de leurs travaux et recherche,

organiser un lieu de parole où chacun respecte le point de vue de
    l’autre, et où l’écoute est réciproque (« casse-croûte philo  » de la
    maison Mazel),

.– aborder de façon sereine et constructive les sujets les plus
    conflictuels (débats sur la territorialité, sur l’habitat choisi, le
    foncier non constructible, l’économie et la finance,..).

Oser entreprendre la réhabilitation complète de la maison Mazel et de
son environnement pour en faire une maison vivante.

Oser s’ouvrir aux cultures des pays d’Europe et du monde.

Oser le droit de savoir pour faire avancer la vérité.

Oser leur mise en œuvre en privilégiant l’accès direct aux sources
d’informations, et en favorisant la rencontre entre les Hommes.

« Oser, c’est marcher sur les chemins des crêtes, emprunter ces
    sentiers escarpés, difficiles et périlleux, mais d’où le point de
    vue est le plus beau… »

« Oser, c’est aussi vouloir vivre une nouvelle forme de fraternité ,
    est-ce possible ? »