619 views

Assemblée générale du 24 janvier 2015

Compte rendu de l’Assemblée Générale du 24 janvier 2015
Le quorum étant atteint (33 procurations + 37 présents) l’assemblée générale 2015 débute à 18h10 sous la présidence de Alix Gilles

Rapport moral de la Présidente A Gilles

Nous terminons une année de transition qui a vu un début de rajeunissement du C.A. et sa féminisation. Remerciements au bureau, beaucoup de plaisir à travailler avec une équipe soudée, toujours disponible et fiable ! au CA, à Jacques Verseils toujours disponible pour un avis, un conseil…
Le rapport moral s’articule autour de trois mots : Adaptation, continuité et ouverture

1/ ADAPTATION

A un autre mode de fonctionnement : le gros œuvre de la maison est terminé et nous allons enfin vivre dans notre maison. Encore faut-il pouvoir l’achever, l’équiper, l’entretenir, la garder. J’espère qu’en Janvier 2016, l’AG se fera chez nous, précédée d’une visite de la maison et d’un repas pris ensemble.
Adaptation à une gestion plus compliquée. Les aides des pouvoirs publics ne cessent de diminuer. Les rencontres du film et les rencontres d’été arrivent à s’autofinancer grâce à un énorme bénévolat mais le fonctionnement de l’association doit s’adapter à des moyens réduits. D’où l’importance de la campagne de financement participatif.
Adaptation à de nouveaux moyens de communication: ils ont changé et nous utilisons désormais Face book et un site très simple en attendant un autre qui sera plus fonctionnel.
Adaptation des statuts qui vont être revus cette année, vous serez invités à une assemblée générale extraordinaire.

2/ CONTINUITÉ

En retravaillant en 2014 le projet de l’association, on s’aperçoit qu’on ne s’est pas éloigné beaucoup du projet fait au départ, à l’époque où la plaquette a été réalisée.
Le mot continuité évoque également l’avenir de l’association qui s’installe dans des murs, une infrastructure prévue pour durer. Mais à quoi servirait de réaliser un centre de documentation sur les résistances, une résidence d’artistes et de chercheurs si plus personne n’était là pour les faire vivre?
Nous avons le souci d’intéresser des plus jeunes que nous, de leur faire place, de leur léguer une maison que nous avons mis 20 ans à réhabiliter.
Nous avons également la volonté de poursuivre la réflexion sur les formes possibles de gestion de la propriété immobilière : transfert vers un fond de dotation ou dans une fondation abritée.

3/ OUVERTURE
Nous collaborons désormais avec plus d’associations ; nous nous impliquons plus dans la vie du village ; nous cherchons à travailler en réseau au niveau européen. Il est nécessaire de développer des solidarités entre les associations qui, toutes , sont soumises aux mêmes difficultés financières.

Que nous réserve l’avenir ? Que sera le paysage politique du pays ? Vers quoi notre société évoluera-t-elle ? Des questions pertinentes, voire angoissantes à la lueur des évènements qui nous ont secoué récemment. Mais parfois, il faut secouer fort quelqu’un pour arriver à le réveiller. L’association Abraham Mazel veut, modestement, participer à ce réveil et être un lieu de débats respectueux, d’information, de réflexion qui donnera à chacun l’envie d’agir dans la société. Nous le pourrons seulement avec votre soutien moral et financier .Le mot résister se lit partout en ce moment, nous l’avions fait nôtre depuis longtemps et nous continuerons à le faire vivre.
Les résistances ont un bel avenir devant elles.
Rapport d’activités Philippe Lafaye de Micheaux
Cette année a été caractérisée par un grand effort d’organisation et de gestion, par la poursuite du développement d’activités culturelles et d’éducation populaire, par des réflexions approfondies sur l’avenir de la Maison Mazel appelée à devenir Maison vivante des résistances en Cévennes, et enfin, par l’approfondissement de 2 solutions juridiques qui pourraient nous permettre de préserver à long terme la propriété immobilière de cette maison, uniquement lorsqu’une donation ou un legs aurait été fait à l’association.
Je rappellerai tout d’abord que nous avons bénéficié des talents et du dynamisme d’une animatrice culturelle (à mi-temps), Mme Isabelle Bourgueil.
Nous avons poursuivi avec détermination l’édition et la diffusion de notre bulletin périodique « Le Poivrier de Falguières» (dont 1ex de chaque numéro est envoyé et enregistré à la BNF à Paris).
Il faut relever notre participation active à la Semaine cévenole d’Alés, du 28 février au 7 mars (conférences, randonnées accompagnées, lecture théâtralisée)
Du 4 au 6 avril, l’organisation des rencontres du film documentaire à St Jean du Gard, sur le thème « le bonheur, une idée subversive ». Films suivis de débats avec les réalisateurs. Plus de 500 participants. 150 repas ont été servis. A ce sujet, la collaboration d’Isabelle Bourgueil avec le Centre social l’Oustal a permis la réalisation d’un film avec de jeunes élèves, grâce au bénévolat de professionnels du cinéma. Ce film de 8 minutes intitulé « Le bonheur, au lit et à la ligne » a été inclus dans la programmation des rencontres..
Au mois d’avril, un café philo sur le Bonheur a été réalisé pour la première fois dans un bistrot du village, avec une trentaine de participants.
L’association a contribué à un colloque « Cultures et résistances » à l’université de Nîmes (19 au 21 juin), et aux 20 ans de l’association « Sur les chemins de Stevenson » avec une conférence sur « l’Europe et la paix » ( le11 novembre) ;
Les 4, 5 et 6 juillet : l’organisation des rencontres d’été, toujours sur le thème du Bonheur, a proposé 9 conférences-débats agrémentés par le groupe vocal Polyphonies bourlingueuses, un conte de Nicole Chapron, une expo de tableaux de Mehrake Ghodsi, et en final à Mialet une soirée de théâtre « Marx, le retour » .Notons que les rencontres du film documentaire Luttes et résistances, comme celles d’été, se sont autofinancées grâce à des participations libres, à la générosité des sympathisants et à quelques mécènes locaux.
Le 16 juillet, au mas Soubeyran, notre association était partenaire de la conférence « Résistances du 17e au 20e siècle ». J. Verseils a présenté et commenté un film document historique sur la résistance d’un maquis antifasciste à la Picharlerie.
Le 7 septembre, à l’assemblée du Musée du désert, notre association a tenu un stand pour faire connaître au public « le projet Mazel en Cévennes, des valeurs de résistance pour le monde d’aujourd’hui », avec notre maquette de la maison Mazel ;
Le 29 septembre, chez Mialet, participation à une table ronde sur l’épopée du vaisseau cargo Fri contre les essais nucléaires en Polynésie, avec l’un des protagonistes Gilbert Nicolas.
Nous étions partie prenante le 29 novembre de la conférence-débat organisée par les églises protestantes locales sur les problèmes du réchauffement climatique.
Nous nous sommes engagés dans un partenariat avec l’association « Drailles et chemins camisards » pour la mise en œuvre en Cévennes du projet européen « Sur les chemins Huguenots ».
Nos casse-croûtes, tous les deux mois, ont abordé des sujets variés, parfois en pointe de l’actualité : le traité transatlantique Nord (TAFTA), le projet EON de centrale à biomasse à Gardanne, la lutte des Indiens de Terre de Feu au 19e et 20e s
En septembre, la Bandaléon nous a offert gracieusement un concert Brassens et Gaston Couté.
Dans le cadre du mois du film documentaire en France, nous avons projeté à St Jean du Gard le film « Mirages » d’Olivier Dury, suivi d’un débat avec la Cimade.
Rappelons que notre association entretient des liens réguliers, ou occasionnels, avec d’autres associations : le FIRA, l’Oustal, France/Palestine à Alés (à cet égard, rappelons que notre association a rédigé et diffusé un message aux Israéliens, après les évènements tragiques de Gaza), SOS forêt Piémont cévenol, la Fédération des associations Cévennes Environnement Nature, l’association Afrique Solidarité..
Les travaux de réhabilitation de la maison, suivis par Jean Marc Seeli, sont à un tournant car le gros œuvre est terminé. Claude Callus quittera la maison le mois prochain, mission accomplie. Qu’il soit remercié ici pour l’énorme tâche accomplie au cours des années écoulées. Nous avons bénéficié du concours précieux à mi-temps de Philippe Dumas: les travaux de carrelages, d’électricité, la terrasse, la sécurisation de la maison sont bien avancés. Il a fallu refaire les plans de la maison, merci pour cela à notre ami Marc Auberlet. Le chemin d’accès constitue encore un problème à résoudre en raison de sa: fragilité aux intempéries et de son inexistence au cadastre. Rappelons qu’il est utilisé également par notre voisin, Mr Guth, et par la Mairie de St Jean du Gard pour accéder au château d’eau qui alimente les maisons d’habitation du hameau de Falguieres.
Nous avons invité Jean-Daniel Roque, secrétaire général de la Fondation du protestantisme, qui est venu nous informer sur les possibilités, conditions de création et mode de fonctionnement d’une fondation abritée. Solution juridique qui nous permettrait d’héberger et préserver la propriété immobilière de la maison Mazel. Elle devra être comparée à une autre solution, celle de la création d’un Fonds de dotation.
Pour conclure, l’année 2014 aura été celle de l’actualisation du projet Mazel, celle aussi d’un énorme travail préalable à la présentation de dossiers de subventions, notamment auprès des fonds européens; et enfin la préparation d’une opération importante de collecte de fonds sur la plateforme de financement participatif ULULE qui commencera dés le 1er mars 2015.

Vote : Les rapports moral et d’activités sont approuvés à l’unanimité

_____________________________________________________________

PROJETS 2015

• La collecte en ligne sur ULULE, en mars et avril. Cette collecte nous permettra de
terminer la maison et de l’équiper en centre de ressources sur les résistances. ( la pré-collecte est en cours déjà environ 4000€ et un mécène suisse 12000€)
• Réalisation d’un livre recensant les travaux restants à faire ainsi que les devis correspondants
• Thème de l’année : l’étranger :
– Rencontres du film 26 au 28 mars avec au programme, entre autre, le film réalisé par une dizaine d’ados de l’Oustal
– Rencontres d’été les 3,4 et 5 juillet avec une conférence théâtralisée par des acteurs burkinabés, une expo du photographe B. Blangenois, une expo « Art du paysage » autour de la maison, une soirée chantante au final et d’autres surprises
• Les casse-croûte, le prochain pour le 30 janvier : « Sommes-nous en démocratie ?»
• Les Poivriers (prochain pour le 15 février)
• Révision des statuts et assemblée générale extraordinaire.
• Fête fin septembre à l’occasion de 20 ans de l’achat de la maison.
• Visite de la maison sur rendez-vous chaque 1er samedi du mois à 11h suivi d’un
apéro. La maison est le point de départ de randonnées et peut servir d’abris pour pique niquer.

APPEL pour aider : travaux, finances, plantation d’arbres.
Rapport financier Jean-marc Seeli

Voir le document bilan 2014, joint

Le trésorier souligne:
– la nécessité de puiser dans les fonds de réserve pour équilibrer l’exercice 2014
– Achat d’un logiciel de comptabilité (Ciel) et travail en collaboration avec un comptable professionnel
– le fort investissement que représente la fin des travaux et la mise en œuvre du centre de ressources
– le problème que représente le chemin d’accès à la maison Mazel qui est aussi le chemin d’accès pour notre voisin et : la municipalité de St Jean du Gard pour l’accès au château d’eau , il sera nécessaire de négocier la participation financière ou technique de chacun pour sa réfection.
– Notre association a une convention de collaboration avec la municipalité de St Jean du Gard qui pour l’instant n’est pas honorée.
– Proposition de reporter la prochaine AG en fin de premier trimestre pour faciliter la clôture des comptes

Vote : 1 Abstention, 69 Pour.
Quitus est donné au trésorier pour l’exercice 2014 :

Élection du conseil d’administration

Se représentent :
Mesdames BARRAL Rachel ; JOUANEN Claudie ; PHILIP Josette ; TEISSONNIERE Monique, BOUCON Catherine , GILLES Alix, JOUVE Isabelle
Messieurs BIRNSTIEL Eckart ; CAIZERGUES Roland ; CARBONEL Laurent ; COLLEU Jean ; DELAMARE Raynald ; DELCOURT Jean-Marie ; HEBRARD Jean ; LAFAYE de MICHEAUX Philippe ; SEELI Jean-Marc ; VERSEILS Jacques: BERTRAND Joël ;

• Se présentent : BAILLY Hélène et BERNARD Élisabeth
• Démissionne PARIZOT Micheline

Vote : Élus à l’unanimité
Toutes les personnes susnommées sont élues au conseil d’administration pour l’année 2015 et procèdent à l’élection d’un premier bureau, à charge pour lui de se compléter parmi les membres du Conseil d’Administration.

Élection du bureau
Présidente : Alix GILLES
Vice Président : Philippe LAFAYE de MICHEAUX
Trésorier : Jean-Marc SEELI
Trésorier adjoint : Jean COLLEU
Secrétaire : Catherine BOUCON
Secrétaire adjointe : Élisabeth BERNARD
Remerciements et clôture de l’assemblée générale à 19h15

La Présidente : Alix GILLES
La secrétaire : Catherine BOUCON