464 views

Notre projet

L’association Abraham Mazel est une association laïque qui entend faire de la Maison Mazel un centre de réflexion et d’action destiné à mettre en valeur toutes les résistances aussi bien culturelles, économiques, écologiques pour proposer un territoire où l’homme et la nature soient en accord.

La Maison est dotée d’une petite structure d’accueil et disposera, à terme, d’une bibliothèque multimédia.

La propriété est réhabilitée grâce à la plantation d’un verger mémoire de la châtaigne où plus de 30 variétés de châtaigniers locaux ont été plantés en 2003, et d’une « Forêt des Pays du Refuge » dont les premiers arbres ont été mis en place en 2005. Une nouvelle plantation aurait dû avoir lieu au printemps 2006…

La maison Mazel avec des fenêtres neuves, octobre 2013
La maison Mazel et ses fenêtres neuves,  octobre 2013

NOTRE PROJET: Une Maison vivante.

La maison sera entièrement dédiée aux activités de l’association.
Nous n’avons pas attendu la fin de la rénovation pour organiser des animations sur le site de Falguières ou ailleurs (St Jean du Gard, Alès, Cendras, Nîmes…)  L’achèvement de la maison et de ses abords permettra de poursuivre ces activités ,de les développer, de les organiser dans de meilleures conditions et tout au long de l’année . Cette maison ne sera pas un musée !
– Randonnées à thème accompagnées au départ de la maison.  Thèmes proposés : Les maquis cévenols, La vie en Cévennes au temps des guerres de religions, Sur les pas d’Abraham Mazel…
–  Aménagement d’un chemin des Camisards dans le cadre du projet européen « Sur les pas des Huguenots ».
– Installation d’une forêt du Refuge à proximité de la maison (Plantation d’arbres de différentes essences venant des Pays du Refuge huguenot).
– Plantation d’une chataigneraie.
– Visites de la maison.
– Mise à disposition de salles de réunion, d’un mini terrain de camping.

L’achèvement de la maison permettra d’articuler un projet autour de trois réalisations nouvelles:

1 -Création d’un Centre de ressource sur les résistances. Nous achèterons livres, DVD, revues en rapport avec le thème des résistances . Nous réaliserons des documents, des expositions, nous éditerons des brochures.
Ce matériel sera mis à disposition, sur place, des visiteurs et chercheurs. Il pourra aussi être prêté. Nous souhaitons proposer une ouverture « minimale » dès 2016. Cela semble possible à partir des documents déjà en notre possession :enregistrements de toutes les conférences des Rencontres d’été, films et expositions.  Création d’un « Prix Mazel »remis à un chercheur ou artiste ayant travaillé sur nos thèmes.

2-Création d’un « Parcours » de découverte dans la maison sur le thème des résistances
Ce parcours pourrait commencer à l’extérieur et traverser le temps en faisant apparaître la continuité des résistances. – Résistance des Camisards (liberté de conscience, histoire de la maison et d’A.Mazel, déclaration des droits de l’homme, déclaration des droits culturels…)
– Résistance des maquisards (Présence d’Allemands et d’Espagnols dans les maquis cévenols, protection de Juifs en Cévennes…)
– Résistances d’aujourd’hui (Luttes contre le barrage de la Borie, contre le Traité Transatlantique Nord, contre le projet d’extraction de gaz de schiste…)
– Aménagement d’une salle de projection dans la cave voûtée.
– Aménagement d’un « Espace jeunes »

3-Création d’une résidence ouverte aux étudiants, chercheurs, universitaires, cinéastes, artistes .
Ils pourront trouver à la Maison Mazel un cadre, des outils et des documents « papier » et audio-visuels facilitant un travail de recherche, d’écriture ou de création.

Voir aussi Les installations futures